Altitude Visa | Les USA lancent un nouveau visa pour les start-ups
Les USA savent y faire quand il s’agit d’attirer des nouveaux talents sur leur territoire, en témoigne le nouveau visa qui vient d’être mis en place. A destination des start-ups et des jeunes entrepreneurs, ce visa devrait faciliter l’implantation des nouvelles entreprises étrangères sur le sol US.
visa USA
1877
single,single-post,postid-1877,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-9.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive
 

Les USA lancent un nouveau visa pour les start-ups

08 Sep Les USA lancent un nouveau visa pour les start-ups

Les USA savent y faire quand il s’agit d’attirer des nouveaux talents sur leur territoire, en témoigne le nouveau visa qui vient d’être mis en place. A destination des start-ups et des jeunes entrepreneurs, ce visa devrait faciliter l’implantation des nouvelles entreprises étrangères sur le sol US. 

Un nouveau visa pour les USA, pourquoi ?

Lancé fin août dernier par l’USCIS (US Citizenship and Immigration Services), ce visa sera délivré pour une durée pouvant aller jusqu’à 5 ans. La création de ce visa émane de la volonté de Barack Obama de permettre aux « cerveaux » et jeunes talents étrangers de démarrer plus facilement leur activité aux Etats-Unis. Après un combat de longue haleine mené par le président des USA qui s’est plusieurs fois vu refuser le projet par le congrès, ce visa « start up » voit finalement le jour. Il pourra néanmoins être modifié dans les semaines à venir, la version finale devant paraître sous peu.

startup

A qui s’adresse se visa pour les USA ?

Plusieurs condition sont à remplir pour pouvoir prétendre à ce nouveau visa USA spécial. Tout d’abord ce visa s’adresse uniquement aux créateurs de start up, et devront en cette qualité remplir des fonctions majeures, primordiales au sein de la nouvelle entreprise créée. Ceux-ci devront également être détenteur d’une partie du capitale de l’entreprise à hauteur minimale de 15%. Autre condition sine que non régissant l’obtention du visa, la nature des fonds recueillis. La start up devra avoir perçu au moins $345.000 émanant d’investisseurs américains reconnus ou à défaut avoir réussi à collecter $100.000 auprès d’une administration des Etats-Unis. La toute jeune entreprise devra enfin présenter un potentiel de croissance rapide et de création d’emplois.

Pour quelle durée ?

startup

Bien qu’aucune norme n’ait encore été définie concernant les quotas, il est prévu que ce visa concerne quelques 3000 entrepreneurs chaque année. Les personnes dont le dossier aura été retenu se verront délivrées un visa d’une durée initiale de 2 ans qui pourra être prolongé de 3 ans pour une durée totale de 5 ans. La prolongation du visa sera assujettie à la « santé » de l’entreprise, mais pas que. A l’issue des 2 ans, le dirigeant de la start up devra toujours détenir au moins 10% de son entreprise. Celle-ci ne devra pas présenter un chiffre d’affaires inférieur à $500.000 et devra avoir permis la création de 10 emplois à plein temps.

Tags:
No Comments

Post A Comment